Souscrire à un 3ème pilier auprès d’une assurance

         
       
     
   
 
   
   
     
         

Le 3ème pilier se présente comme un des recours vers lesquels on peut se tourner pour s’assurer suffisamment d’argent pour une bonne retraite. Il se trouve plusieurs nuances qu’on doit bien comprendre pour ce produit d’épargne. Ainsi, un 3ème pilier souscrit auprès d’une assurance possède des spécificités lui étant propres.

Petit retour sur le 3ème pilier

On peut parler de 3ème pilier comme étant une initiative du particulier ou du professionnel qui souhaite se constituer une épargne en vue de la retraite, en plus de la pension qu’il aura déjà. Il a ainsi la possibilité de souscrire à un contrat impliquant qu’il fera des cotisations sur une période donnée pour pouvoir toucher l’argent une fois la retraite proche. Il se trouve deux variantes assez différentes du 3ème pilier, soit le 3A et le 3B.

Avec le 3A, également dit lié, les conditions sont plus strictes, notamment un montant fixe à payer, dont la hauteur est spécifiée dans le contrat initial. On ne peut également pas toucher l’argent avant les 5 années précédant la retraite au plus tôt. Il n’existe pas de telles restrictions pour le 3B, et on est libre de cotiser le montant souhaité, et de retirer la somme quand on le juge nécessaire. En revanche, seul le 3A permet une exonération de l’impôt sur le revenu pour les cotisations annuelles.

Se tourner vers l’assurance pour votre 3ème pilier

Pour un 3ème pilier, on peut décider de se tourner vers une assurance ou bien vers une banque. Les conditions entre les deux vont être assez différentes, ne serait-ce que dans la nature elle-même du 3ème pilier. Si pour la banque, il s'agit d’une épargne simple, avec l’assurance, il est question d’un contrat assez strict.

L’offre faite par une assurance va se distinguer par le fait d’être assez carré et non flexible. Cela possède ses avantages, notamment le fait que le tout va favoriser une régularité, ce qui est le plus sauf sur le long terme. C’est intéressant de se tourner vers une assurance pour ce produit si on priorise la sécurité des fonds avant tout.

Quelques avantages d’un 3ème pilier auprès d’une assurance

Quand vous vous tournez vers une compagnie d’assurance pour votre 3ème pilier, celle-ci peut mettre certains points forts à votre disposition :

  • Une assurance vie sera liée à votre 3ème pilier, pour une couverture des dépenses en cas de votre décès
  • La somme reçue au moment du retrait ne sera pas impactée par les fluctuations du marché
  • Vous bénéficiez de taux plus avantageux qu’auprès de la banque
  • Vous pouvez à la fois souscrire pour une 3A et une 3B, ce que la banque ne permet pas

En outre, la solution qu’est un 3ème pilier auprès d’une assurance va surtout s’adresser aux personnes qui souhaitent faire une telle épargne en vue du long terme.

Il faut bien choisir votre assurance

Les propositions en termes de 3ème pilier par les compagnies d’assurance sont assez nombreuses et variées. En revanche, il faut bien évaluer chaque offre pour vous assurer qu’elle est bien en concordance avec votre profil. Une proposition peut en effet être excellente, mais elle ne peut convenir que pour un cas de figure spécifique qui n’est pas le vôtre.

Il faut bien penser sur le long terme, car si quelque chose que vous n’avez pas prévu se déroule au bout de quelques années, ce n’est pas facile de changer d’assurance. Les compagnies qui proposent ce genre de produits vont cependant faire en sorte que vous compreniez bien leur offre avant que vous n’y souscriviez. Aussi, il vaut mieux en examiner plusieurs, puis vous décider pour l’une d’elles par la suite.

     
   

ch be lu ca